A bord du Duyung (#1)

Pour découvrir les îles de Komodo, nous avons fait le choix d’une croisière sur 4 nuits, avec Ludovic, un Français expatrié qui a monté son affaire. Au programme: farniente, déconnexion au monde, plongée et snorkeling, petites randos dans les iles et bien entendus l’espoir de voir les dragons de Komodo.

Duyung (la Sirène) est une goélette qui a été construite sur le chantier naval de Tanah Beru au sud de Sulawesi selon leurs traditions ancestrales. Elle mesure 18.60 mètres de long, parfait pour une petite croisière en famille, en toute tranquillité. Nous embarquons avec Ludo, qui est le patron mais aussi moniteur de plongée, et son équipage (capitaine, cuistot,…). Plus d’info ici : https://croisiere-bali.com/

Pour cette croisière, je vous laisse fermer les yeux.
Imaginez vous le soir, vous endormir au son du clapotis des vagues. C’est calme. La mer et les couchers de soleil juste pour vous. Pas d’internet, pas de montre, pas de réveil. Le luxe de la tranquillité 🙂

Nous levons l’ancre en direction de l’île de Rinca, à la rencontre du peuple « Bajo » qui y habite. Il s’agit principalement de pécheurs qui exportent leurs poissons à Labuan Bajo, le port plus proche. Leurs maisons sont sur pilotis, comme nous en avons déjà vues à Flores, principalement pour se préserver de la chaleur.
Les villageois ont assez peu de visites d’étranger et sont très curieux de voir et parler avec nos deux têtes blondes. A tel point que Sarah finit par ne plus supporter de se faire « toucher » par les locaux qui caresser les cheveux ou le visage. Nous les avons trouvé très accueillants, chaleureux et souriants. Ils sont à mille lieux de notre vie stressante et matérielle… (ps : on note quand même une parabole pour la réception de la télévision 😉

Nous finirons la journée en prenant l’apéro tout en regardant un coucher de soleil et l’envol de milliers de roussettes…