Bilan … après 1 an de voyage

Il était prévu de faire un petit bilan de nos 6 mois de voyage en mai dernier. Nous aurions dû être en Équateur, peut-être aux Galapagos. Mais rien ne s’est passé comme prévu. Pour nous, pour vous, pour tout le monde…

A ce moment-là, la France se déconfinait pendant que nous entamions notre troisième mois de confinement au Pérou. Au moment où ces lignes sont publiées, la France et l’Europe se sont reconfinées tandis que le Pérou et l’Amérique latine se sont déconfinées. La roue tourne…

Cette première année de voyage avait commencé classiquement : 3 pays en 4 mois, de beaux moments et de belles découvertes tant en Argentine, au Chili qu’en Bolivie. Des changements d’étape tous les 3 à 5 jours afin de profiter au maximum des visites, tout en gardant un rythme relativement tranquille pour faire l’école et nous reposer.

Notre arrivée au Pérou s’était déroulée tout en douceur, avec de jolies rencontres pour les enfants. Et puis subitement, le monde, le Pérou, notre voyage, tout est complètement parti en cacahuète.

Alors que la plupart des voyageurs cherchent à tout prix à rentrer, nous décidons de rester. Coup de folie ou coup de poker ? Probablement un peu des deux… 

Ce choix, sur la durée, aura été loin d’être facile à tenir. Le moral a souvent suivi le relief des Andes : des hauts et des bas, sans être sûr d’en voir la fin. Mais nous avons tenu bon, grâce aux enfants qui vivaient très bien la situation, aux rencontres, tant péruviennes que françaises, et aux expériences uniques que cette maudite pandémie nous aura permis de vivre malgré tout. Changerions-nous cette année de voyage pour une année de voyage « normale » ? Non, avec le recul, car elle a donné une toute autre couleur à notre voyage en le transformant en véritable aventure qui marquera notre histoire familiale. Et finalement, patience et persévérance nous auront permis de largement positiver l’expérience.

Dans un voyage classique, on imagine que la barre de la première année marque une certaine lassitude et peut-être le début d’une envie de rentrer. Nous, nous n’en avons qu’une seule : continuer le voyage et reprendre le mouvement… Ce qui est certain, c’est que notre expérience au Pérou nous aura permis de découvrir un autre mode de voyage. Celui où l’on prend plus son temps. Celui où le temps passé à rencontrer les autres prend toute sa valeur. Il est sûr que le contexte « covid » nous aura facilité les rencontres. Chacun se sert les coudes, que l’on soit local ou touriste, et l’étiquette de « touriste » a fini par s’estomper avec le temps… (non, il n’a jamais été envisagé de s’installer au Pérou !)

A ce stade, les enfants n’expriment pas encore trop le souhait de rentrer. Les copines et copains manquent tout de même de plus en plus, et la maison également, mais l’envie de poursuivre le voyage reste pour l’instant la plus forte. En un an de voyage, ils ont déjà vu et vécu beaucoup de choses, mais ils savent que c’est encore loin d’être fini. Le voyage leur aura aussi permis de se découvrir ou de développer de nouvelles passions : la taille de pierres pour Thomas après avoir étudié la Préhistoire et la confection de bracelets et colliers pour Sarah qui a essaimé ses créations au fur et à mesure de nos rencontres. Entre l’école et les jeux, nous passons beaucoup de temps avec eux.

Ils ont changé sous nos yeux, nos loulous, sans que nous le réalisions complètement. Sarah a poussé  presque aussi vite que ses cheveux, et le temps de l’histoire du soir avec Thomas est révolu. En quelques mois, il est devenu un lecteur autonome assidu et a déjà dévoré plusieurs séries entières de livres !

Ce dont nous nous rendons surtout compte, c’est notre chance de pouvoir profiter d’eux et de les voir évoluer au cours de ce voyage.

Par contre, non, ils ne sont pas devenus bilingues en espagnol. Sarah a atteint un bon niveau de compréhension et peut formuler des phrases simples, Thomas connaît quelques mots et phrases, mais nous parlons toujours plus français qu’espagnol entre nous.

Bon alors et la suite ? Elle ne va évidemment pas totalement correspondre à ce que nous avions planifié. Nous devrions être entre l’Australie et la Nouvelle-Zélande en ce moment, or ces deux pays sont pour l’instant inaccessibles. Notre route va donc pour l’instant se poursuivre sur le continent américain pour espérer reprendre ensuite une partie de l’itinéraire initial. L’imprévu et l’improvisation guideront nos choix de pays et de durée. Ne rien prévoir, suivre ses envies, se laisser porter par l’inconnu, prendre son temps. Ne serait-ce pas un retour à l’essence même du voyage ?

Ah oui, par contre, tout cela nous amène à envisager sérieusement de prolonger notre périple…

10 réflexions sur “Bilan … après 1 an de voyage

  1. Catherine Lefevre dit :

    Une merveilleuse aventure que vous vivez tous ensemble. Vous avez pris la bonne décision quand vous avez décidé de pour suivre votre voyage. La vie n’est jamais un fleuve tranquille… Il faut parfois s’armer de patience mais la persévérance est toujours récompensée. Gros bisous à vous 4 et merci de partager vos récits de voyage et vos photos plus belles les unes que les autres. Quelle jolie petite famille 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Sandra dit :

      Coucou Véro. Merci pour ces supers nouvelles de l’autre bout du monde. Si cela peut vous rassurer sur votre choix, vous avez bien fait de ne pas rentrer. Le confinement nous a permis de toucher du doigt ce que vous vivez avec les enfants, le temps qui passe, les voir grandir mais tout le reste a été ralenti, j’ai l’impression que des mois sont passés comme si on avait presque efface cette année 2020. J’étais curieuse de savoir comment vous aviez vécu ce confinement : ou? Comment? Avez vous pu poser vos bagages au même endroit ? Grosses bises d’une collègue à qui les photos font revivre de beaux souvenirs

      Aimé par 1 personne

      • veroetarno dit :

        Hello Sandra !
        J’espère que tes petits bous vont bien 🙂

        Le confinement, nous l’avons véçu au Pérou. des hauts, des bas…. et avec le recul de très belles expériences humaines. On ne regrette rien !

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s