Coronavirus … nos quedamos en casa

Il a fini par nous rattraper ce maudit virus et nous voilà confinés à l’autre bout du monde… comme vous ! Petit résumé des événements :

8 mars. Nous entrons au Pérou, près du lac Titicaca. Logés dans un petit village isolé, sans internet, nous savons le pays encore épargné du Coronavirus. A la douane ou à la sortie des bus, parfois un contrôle de température, mais guère plus.

13 mars. La presse locale, dans les kiosques d’Arequipa, parlent des premiers cas dans le pays. Pas d’affolement ici, les gens continuent à vivre normalement. Quoique… les files dans les supermarchés s’allongent et certains rayons ont déjà été vidés.

15 mars. Nous décidons de poursuivre notre route et par la même occasion de rejoindre la campagne péruvienne pour nous mettre au vert. 6h de bus plus tard, nous voila au bord du canyon de Colca, dans un village bien isolé, à 3 300m d’altitude.

Et là, tout s’accélère… Dès notre arrivée, nous apprenons que le gouvernement péruvien est sur le point d’annoncer un confinement de la population pour 15 jours…à effet d’ici 24h ! Nous renonçons à notre trek de 4 jours pour rester dans l’hôtel. Trop de risque de se retrouver sans logement au retour de la randonnée.

Certains touristes profitent de ces 24h pour rejoindre la ville d’Arequipa. En ce qui nous concerne, nous nous sentons plus en sécurité dans un petit village, loin des grandes villes. Sans compter que l’auberge dans laquelle nous sommes nous propose un deal : logement et pension complète à un tarif très intéressant. Cela nous enlève une épine du pied car nous n’avons pas de cuisine et moins on sortira, mieux ce sera.

Avec le recul, nous sommes bien contents de ce choix, et surtout chanceux. Les témoignages de voyageurs et familles autour du monde ne sont pas toujours aussi positifs. En Argentine, certains se sont faits expulser de leur hébergement car ils sont européens (même s’ils sont là depuis des mois !). Dans les grandes villes, les touristes se font dévisager… cela devient tendu.

Le plus difficile est de faire un choix. Autour de nous, une partie des touristes passe un temps fou sur les réseaux sociaux (à lire beaucoup de fake news), à s’inscrire sur les nombreux formulaires en ligne qui existent (consulat, Ariane, gouvernement péruvien, liste d’attente Air France, autorisation pour prendre un bus…) pour tenter de rentrer en France le plus vite possible. Les vols sont annulés en masse car tous les pays ferment leur frontière. Pour les quelques vols restants, les prix grimpent en flèche. C’est de la folie. Nous savons que les ambassades font de leur mieux, mais rien ne semble vraiment organisé. Et cela semble être le cas dans tous les pays.

Nous avons fait un tout autre choix : ne pas bouger pendant au moins 15 jours et aviser ensuite. La probabilité d’attraper le coronavirus sur le chemin du retour en France est énorme, et c’est sans compter le stress et l’attente dans les aéroports puisque nous n’avons pas de billet retour. Et par dessus tout, nous essayons de rester optimistes car nous ne voulons pas encore renoncer à la suite de notre périple, même s’il y aura forcément des choix à faire.

Voilà…
Cela fait maintenant 7 jours que nous sommes là. En sécurité, logés et nourris. (bon, on se caille un peu à 3 300m d’altitude – un bord de plage aurait été plus judicieux).

Nous lisons de moins en moins la presse et les réseaux sociaux pour préserver le moral qui fait un peu le yoyo tous les jours. Les matins, c’est session d’école avec les enfants. Puis l’après-midi jeux, tri des photos, dessins animés…Finalement, les journées passent assez vite.

Et puis surtout, on est tombé sur une auberge en or.
Hier, pour l’anniversaire de Sarah, nos hôtes lui ont préparé la surprise d’un superbe gâteau. De quoi garder le sourire malgré tout !

Il n’y a plus qu’à attendre et croiser les doigts…

11 réflexions sur “Coronavirus … nos quedamos en casa

  1. damien dit :

    Pour ma part, voilà un peu plus d’une semaine que je présente plusieurs symptômes mais mon état ne nécessitant pas d’aller aux urgences, je ne serai certainement pas testé pour confirmer s’il s’agit du covid-19 ou non. Le reste de la famille se porte bien, c’est le principal.

    Prenez soin de vous… Bises.

    Aimé par 1 personne

  2. Mrs C. dit :

    Très heureuse pour vous que vous ayez trouvé un havre aussi agréable et accueillant. Vous faites très bien d’éviter les réseaux sociaux : la bêtise humaine atteint des sommets affolants. Vivez tranquillou à l’autre bout du monde, et soyez prudents surtout.
    J’aime beaucoup la dernière photo 😉 Bon anniversaire à la p’tiote.

    J'aime

  3. catherine Lefèvre dit :

    Vous avez fait le bon choix, vous aurez de magnifiques souvenirs 😉
    Bon anniversaire à Sarah !
    Dans quel village êtes-vous ?
    Gros bisous et inutile de vous dire de prendre soin de vous…

    J'aime

  4. gcurien dit :

    Message de Solène : je suis contente pour l’anniversaire de Sarah et j’espère que la suite du voyage se passera bien. Gros bisous. Solène

    Pour notre part, on pense bien à vous. On ne pensait pas que le confinement toucherait jusqu’au bout du monde mais c’est sans doute pour le bien de tous. Donc prendre son mal en patience reste le mieux à faire. Nous espérons vraiment pour vous comme pour nous que cela se débloquera rapidement et surtout que cela ne remettra pas en question votre voyage. En tout cas c’est une période où on devient philosophe!!!
    On vous embrasse
    Laure et Gregory

    Aimé par 1 personne

  5. Michel Tagliamonte dit :

    Bonjour à vous,
    Vous avez très certainement fait le meilleur choix possible.
    L’ambiance est à mon avis plus surréaliste ici que dans votre petit village ! Et vous avez raison, fuyez les réseaux sociaux !!
    Plein de courage et à bientôt pout la suite. Je me dis d’ailleurs que la suite de votre périple va peut-être se faire dans le « bon sens » par rapport au déplacement du virus !

    Amitiés

    J'aime

  6. Valérie dit :

    Hello les voyageurs du bout du monde,
    Merci de ces partages et oui je pense comme Michel, votre choix de prendre patience alors que près du tiers du monde est à l’arrêt est un vrai bon choix. Remerciez également cet aubergiste qui semble imprégné de ce que veux dire l’hospitalité.
    A très vite et surtout ne changez rien
    Bises
    Valérie

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s