Sous le soleil de Vallandry

Située dans la vallée de la Tarentaise, à la porte du Parc National de La Vanoise, Peisey-Vallandry est une station de ski mais c’est également un petit village très adapté pour partir en rando dans la région. Légèrement en altitude, à 1600m, elle nous a épargnés de la canicule cet été : pendant que nos amis parisiens peinaient sous 42°C, nous dormions tranquillement à 26°C. 🙂

Nous voulions profiter de ces vacances pour randonner avec les enfants avant de partir découvrir la Cordillères des Andes dans quelques mois. Et bien il y avait de quoi faire, nous avons pu étrenner nos nouvelles chaussures de rando !
A peine arrivés, on part voir la chapelle Notre Dame des Vernettes. Petite marche bien sympa, mais on ne pouvait guère faire plus en partant à 13h… c’est bien, la meilleure heure de la journée sous un soleil de plomb !

Première vraie rando : 45 min de marche pour rallier les Arcs et prendre le téléphérique « transcarc » qui nous emmène à 2500m. Les enfants sont surpris de voir de la neige en été. La suite de la rando nous emmène, 30 min plus tard, au sommet de l’Aiguille Grive à 2732m. Bon, on est encore loin des altitudes qu’il faudra endurer en Amérique du Sud ; c’est pas aujourd’hui qu’on testera le mal aigu des montagnes.

Nous avions promis de ne pas trop grimper pour ce premier jour. Heyhey… nous n’avions pas promis de ne pas marcher. Passer l’Aiguille Grive avec sa très belle vue du Mont Blanc, nous avons redescendu le col d’Entreporte (2389m) pour finir à Vallandry. En bref, nous aurons tout de même fait une belle grimpette et descendu plus de 1100m. Un petit bain de pied s’impose en rentrant, ça chauffe là dedans !

Une seconde rando nous emmènera dans un sentier de découverte, pas loin du lac de La Plagne. Cela sera surtout pour Sarah la découverte d’une passion dévorante pour les fraises des bois.

Nous avons profité d’une dernière journée de grand soleil, avant l’arrivée des orages post-canicule, pour partir faire une rando à la fraîche. Rando que je vous recommande, abordable avec les enfants, même si les débuts sont un peu plus difficiles pour eux : partir du refuge de Rosuel pour rejoindre le lac de La Plagne. Environ 6h aller-retour pour faire 12 km, 600m de dénivelé à effectuer sur le premier tiers de la rando. Entre vaches et marmottes, lacs et cascades… nous avons adoré.

Semaine suivante >> Briançon, en famille

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s