Briançon, en famille

Notre seconde semaine de congés nous emmènera dans la région de Briançon. Nous commençons à assez bien connaître cette ville car nous y avons de la famille. Mais c’est la première fois que nous y restons aussi longtemps, et surtout en été. Et maintenant que les enfants sont plus grands, tout est permis : la montagne, ça nous gagne ! Le centre-ville, on connaît déjà… donc direction la vallée de la Clarée ou le mont Thabor. Il est donc hors de question de quitter la région sans en profiter cette fois-ci ! (je ne parle pas des apéros Spritz, ou de la bière régionale, mais bien des randos !)

Nous commençons par une petite mise en jambe en descendant dans le bas de la ville de Briançon pour faire de l’Accrobranche. Sarah est juste accro !

C’est parti pour une première rando. On se laisse guider, la famille connaît la région par cœur… nous irons donc au Lac de Sarailles (2 236 m) et au Lac noir. On est parti à la fraîche, comme on dit dans le jargon des randonneurs, et ce n’est pas désagréable. Quelques heures après, sur le chemin du retour et en plein cagnard, on sent la différence ! Au programme : de la grimpette, des marmottes, des lacs et un énorme troupeau de chèvres. Nous apprenons au passage qu’il ne vaut mieux pas trop s’approcher des chiens de protection, les patoux, qui ont pour fonction de protéger les troupeaux. Très actifs, ils sont efficaces face à tous types de prédateurs et peuvent se montrer dissuasifs même auprès des humains !

Vous noterez que j’ai assez peu de photos et vidéos de drone de la région. La raison est assez simple, c’est tout bonnement interdit dans une majorité des parcs. Et pourquoi me demanderez-vous? On dérange personne ! Et bien si, on dérange les marmottes qui confondent les aigles et les drones. Ces pauvres animaux se retrouvent bloqués dans leur terrier….et comme moi j’aime bien les marmottes, je laisse le drone à la maison…

Deuxième jour, deuxième rando. Il fait beau, on en profite !
Pendant que Arnaud ira affronter le mont Thabor, nous partons de notre coté avec les enfants vers le Lac Vert. A 1 834 m d’altitude, dans la Vallée Étroite, il s’agit d’une petite balade pas trop compliquée, qui grimpe légèrement. Parfait pour reposer les gambettes des enfants. La coloration spécifique de ce Lac Vert est due à la présence d’algues recouvrant son fond, ainsi qu’à sa faible profondeur. Entièrement entouré de forêt, le lac est parsemé d’arbres morts s’entrecroisant. Lorsque personne ne vient perturber le miroir de l’eau, c’est juste superbe (c’est sans compter la horde de jeunes étrangers et leurs chiens qui ont débarqués quelques temps après nous). Le lac était italien jusqu’en 1947 mais par le traité de Paris il est devenu français et a été rattaché à la commune de Névache.
Quand au pique-nique, nous le ferons au bord de mini cascades. Parfait pour se rafraîchir les pieds dans l’eau glacée (personnellement, je n’irai pas plus loin que les chevilles…)

Après une petite journée de repos et shopping en préparation de notre tour du monde (histoire d’acheter quelques vêtements techniques en solde), nous repartons pour une dernière rando ma-gni-fique (avec l’accent de Christina Córdula svp!) et que je nomme la vallée de la Clarée.

Cette fois-ci, pas de marmottes au programme (de toute manière ça fait deux semaines que j’attends de voir une marmotte qui met le chocolat dans le papier alu … et bien même pas. la télé nous a mentis quand on était petit !) .
Par contre on a la joie d’entendre les enfants qui disent « ah oui, quand même, c’est super beau ici ! » 🙂 🙂

Oh non, les vacances sont finies !!! et bien vivement le mois de novembre, pour qu’on décolle vers Buenos Aires !

Sous le soleil de Vallandry << Semaine précédente – La vidéo >> Alpes (2019)

Les adresses et bons plans :

Accrobranche à Briançon
: accessible depuis le parc de la Schappe, en bas de la ville. Un accrobranche pour les plus petits « jungle parc« , dès 3 ans, et un autre accessible pour les plus grands et les adultes  » Grimp In Forest  » . On y passe facilement quelques heures car les parcours et les tyroliennes sont variées, et on paie pour un forfait illimité. Nous, on a adoré (nos abdominaux un peu moins le lendemain…) et on regrette d’être arrivés un peu tardivement dans l’après-midi !

Randonnée du Lac des Sarailles et Lac noir : Du parking du hameau de La Chau (1900 m) accessible depuis Cervières, prendre la direction du Lac des Sarailles. Une fois passée l’ancienne cabane des Douaniers, vous pouvez prendre le large chemin qui file vers l’est, en direction du lac Gignoux, ou sinon faire comme Arnaud et Sarah et prendre les sentiers qui grimpent en direction du sommet du Chenaillet. Environ 9km, 450m de dénivelé.

Randonnée du Lac vert : se trouve à 1 834 m d’altitude, dans la Vallée Étroite. Située sur la commune de Névache. 2×2,5km. 150m de dénivelé. Assez simple avec les enfants.

Randonnée dans la vallée de la Clarée. Un vrai coup de cœur. Arrivez tôt si vous souhaitez pouvoir stationner au plus près du début des randos, et à ne pas avoir à prendre les navettes de bus payantes qui partent d’en bas (dès 8h30 environ). En ce qui concerne notre parcours, 10 km sur 5h, 500m de dénivelé. Passage par le Lac Long, puis le Lac Rond, et retour via le refuge des Drayères. Tout à fait faisable avec des enfants, en emmenant un pique-nique !



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s